Risques et effets secondaires

Effets secondaires :

Dans la mesure où, répétons-le, la surface cornéenne n’a pas été endommagée, les effets secondaires sont réduits (sensibilité à la lumière, éblouissements) et vont en s’amenuisant au fur et à mesure que la cicatrisation est effective. Il faut éviter de s’exposer aux rayons UV et au soleil. Des halos nocturnes, une mauvaise adaptation à la pénombre sont parfois signalés par les patients. Ces phénomènes rencontrés surtout dans le traitement des fortes myopies diminuent en général avec le temps.

Complications possibles :

Le risque zéro n’existe pas en chirurgie. Les problèmes spécifiques au Lasik sont le plus souvent dus à la découpe de la lamelle de cornée; ce temps représente l’essentiel de la difficulté de cette intervention : la lamelle peut être libre sans charnière mais le plus souvent facilement repositionnée sans suture; l’épithélium peut proliférer sous la lamelle, ce qui peut nécessiter, si la prolifération cellulaire est importante, un lavage pour l’éliminer. La découpe peut être irrégulière et entraîner un astigmatisme parfois responsable d’une réduction de la vision heureusement le plus souvent modérée. Son traitement est difficile. Un traitement laser décentré peut avoir les mêmes conséquences. L’utilisation de lasers équipés de systèmes d’eye tracking (le faisceau laser suit les mouvements de l’œil), minimise ce risque. Le risque infectieux, très sérieux, reste anecdotique. Il sera prévenu par un traitement antibiotique local quelques jours avant l’intervention. Toutes ces complications sont extrêmement rares et représentent pour des chirurgiens entraînés moins de 1 % des cas opérés. Le chirurgien est complètement dépendant de la mécanique du microkératome et de son bon fonctionnement ; il doit parfaitement en maîtriser l’utilisation et le vérifier avant chaque intervention. Il doit interrompre l’intervention s’il existe le moindre problème technique, aussi minime soit-il ; le patient doit être informé de cette éventualité. L’intervention pourra être reprogrammée quelques semaines plus tard.

Le suivi médical :

Une surveillance s’impose pour contrôler les résultats et les progrès, notamment une visite tous les mois, les trois premiers mois après l’opération.

Qui sommes nous

Examen de la vision , chirurgie de la vision, prévention des maladies des yeux , suivi des glaucomes, suivi DMLA , chirurgie de la cataracte. Nous bénéficions des bureaux de consultations avec la technologie la plus performante et des appareils de dernière génération.

Nous suivre
Nous Contacter

Rue 35 Vivienne
Paris, 75002
France

dryvescohen@gmail.com
33 1 40 281 298
33 1 40 281 884
Horaires
Lundi – Vendredi: 08h30 – 19h30
Samedi: 09h00 – 13h00

Prendre un rendez-vous on-line